(514) 733-7555 - Montréal
1-866-933-7555
Special
Blog
Hotels
Destinations

La moustache a la cote à Istanbul. / voyages

La moustache a la cote à Istanbul.
Jusque-là, il y avait les bains, le café et les fameux « délices » sucrés. La moustache est en passe de les rejoindre au rang des spécialités mondialement reconnues de la Turquie.En mal de poils suffisamment fournis, de plus en plus d'hommes s'empressent de se faire greffer de respectueuses bacchantes dignes de leur rang.Si elle a tendance à disparaître en Occident, la moustache reste un attribut masculin très en vogue en Turquie et au Moyen-Orient. Au point que les hommes les moins bien dotés par la nature n'hésitent plus à remettre le sort de leur système pileux déficient entre les mains de chirurgiens esthétiques.Depuis des lustres, la moustache est effectivement une affaire très sérieuse en Turquie. Un dicton populaire y affirme d'ailleurs qu'un « homme sans moustache est comme une maison sans balcon ». Sa forme y est même lue politiquement.Même si elle séduit aujourd'hui un peu moins les Turcs des grandes villes, plus tournés vers la mode occidentale, la moustache et la barbe restent des incontournables pour la gent masculine des pays arabes ou des républiques turcophones d'Asie centrale, qui font le voyage d'Istanbul pour satisfaire leur appétit de poils.Le tourisme du poil bat son plein donc, confortablement assis sur la progression constante du nombre de visiteurs étrangers qui se pressent en Turquie. Plus de 35 millions en 2012, selon les estimations.« Chaque semaine, nous accueillons entre 50 et 60 patients pour une greffe de cheveux, et 5 à 6 pour une greffe de moustaches », se réjouit la Dre Meral Tala, chirurgienne au Istanbul Hair Center. « Et comme nos résultats sont bien meilleurs qu'avant, nous prévoyons une très grande augmentation des demandes ».Les chirurgiens esthétiques d'Istanbul n'ont pas fini de se friser les moustaches!
Source: BIG/AFP/REELAXNEWS